dimanche 18 décembre 2011

Pâté aux pommes de terre


 Ingrédients :


- 2 pâtes brisées (ou feuilletées, si vous préférez)
- une dizaine de pommes de terre (j'avoue ne pas avoir compté... Le mieux est de les couper au fur et à mesure pour voir la quantité qui sert à remplir le plat à tarte)
- 1/2 oignon
- 1/2 échalote
- quelques c.à s. de crème fraîche


  Recette :

 1. Eplucher et couper les pommes de terre en rondelles

2. Eplucher et émincer l'oignon et l'échalote


  3. Etaler la première pâte sur un plat à tarte (si vous avez un plat avec un rebord plus haut, c'est encore mieux)


                                                        4. Mettre les pommes de terre avec l'oignon et l'échalote, puis les quelques cuillerées de crème fraîche, plus ou moins selon votre convenance.


5. Mettre la deuxième pâte par dessus et souder les bouts des deux pâtes ensemble. Faire un petit puit au milieu pour que ça ne gonfle pas à la cuisson.

6. Enfourner pour 1heure à 200 °C.




                                             Je ne m'en lasserais jamais.... Tellement bon...

Le livre des Choses Perdues


Titre Le livre des Choses Perdues
Auteur : John Connoly
Editions : J'ai Lu
Parution : 2010



Ma note : ❤❤❤❤


David, 12 ans, découvre un jour un trou caché derrière des buissons, au fond de son jardin, et se retrouve propulsé dans un univers parallèle, un monde étrange et hostile peuplé de trolls, de sires loups, de créatures hybrides, mi-hommes mi-animaux, et d’autres personnages issus de ses lectures et de son imaginaire…

Je m'étais dépêchée de lire ce livre avant le départ d'une nouvelle lecture commune sur le forum A&M. J'ai découvert cet auteur à cette occasion. Un réel plaisir. C'était cet été et j'ai littéralement englouti le livre (couchée dans l'herbe, au soleil, pendant des heures^^). Je suis très rapidement rentrée dans l'histoire et je me suis attachée à David qui se réfugie continuellement dans les livres pour s'évader et combler le vide que la mort de sa mère a provoqué. Je me suis également attachée à tous les "gentils" présents pour l'aider dans son aventure. L'idée de ce roman est originalement tournée. Ce n'est, bien sûr, pas la première fois que ce thème du monde parallèle est repris (je pense pas exemple au Monde de Narnia), mais cette version m'a beaucoup plus. David a une évolution spectaculaire très agréable à suivre. En plus de cela, l'auteur s'est amusé à incruster dans son histoire des contes connus mais revisités à sa manière. Cette mixture est profonde et intéressante. Elle fait d'ailleurs très souvent sourire ou rire (Blanche Neige surtout !). J'ai adoré. Je suis également contente que tout se déroule en un tome unique, comparé à toutes les sagas du même genre, il y a une fin rapide mais satisfaisante. Elle ne m'a pas déçue, elle était à la hauteur de tout le livre ! Cette aventure était entraînante, palpitante, émouvante même. Elle nous tient en haleine du début à la fin. Nous sommes servis en fantastique, en suspense et même en horreur avec tous les personnages plus horribles les uns que les autres.

Une très très bonne expérience, à vivre.



Challenges A&M

Me voici (enfin!!) embarquée dans des challenges littéraires ! J'en avais envie depuis longtemps et j'ai sauté sur l'occasion quand mon forum favori s'est lancé dans l'aventure ! C'est donc pas moins de quatre inscriptions dans quatre genres différents. Le but étant de lire un maximum de livres avant le 31 décembre 2012 (et d'en faire une critique pour valider la lecture). Une belle marge.
Je vous laisse découvrir ces quelques titres !



Score : 02/20
1. Le Livre des Choses Perdues, de John, Connolly Critique ici
2. D'un Monde à l'Autre, de Pierre Bottero  Critique à faire
3. Le Ballet des Âmes, de Céline Guillaume
4. L'Alliance des Trois, de Maxime Chattam
5. Rouge Rubis, de Kerstin Gier
6. Entretien avec un Vampire, de Anne Rice
7. La Forêt d'Arborium, de Andrew Peters
8. Fedeylins, de Nadia Coste
9. Hush, hush, de Rebecca Fitzgerald
10. Le Peuple des Minuscules, de Steve Augarde
11. Le Miroir aux Vampires, de Fabien Clavel
12. Wings 1, de Aprilynne Pike
13. Oscar Pill 1, de Elie Anderson
14. Damnée, de Lauren Kate
15. La Louve et l'Enfant, de Henri Loevenbruck
16. Fablehaven 1, de Brandon Mull 
17. 16 Lunes, de Kami Garcia et Margaret Stohl
18. Succubus 1, de Richelle Mead
19. La Librairie des Ombres de Mikkel Birkegaard
20. Le Trône de Fer 1, de George R. R. Martin Critique ici

Score : 00/20
1. Ceux qu'on aime, de Steve Mosby
2. Salem, de Stephen King
3. La Théorie Gaia, de Maxime Chattam
4. La Lignée, de Guillermo Del Toro et Chuck Hogan Critique à faire
5. Miserere, de Jean-Christophe Grangé
6. Le Syndrôme E, de Franck Thilliez
7. De Fièvre et de Sang, de Sire Cedric
8. Lieutenant Eve Dallas 1: Lieutenant Eve Dallas, de Nora Roberts
9. Millénium: Les Hommes qui n'aimaient pas les Femmes, de Stieg Larsson
10. Dragon Rouge, de Thomas Harris
11. L'Homme à l'Envers, de Fred Vargas
12. L'Exorciste, de William Peter Blatty
13.Temps Mort, de Harlan Coben
14. Aux Pays des Vivants de Nicci French
15. Meurtres sur la Lande, de Martha Grimes
16. Comme une tombe, de Peter James
17. Shutter Island de Dennis Lehane
18. Au-delà du mal, de Shane Stevens
19. Cuisine Sanglante, de Minette Walters
20. Mort sur le Nil, de Agatha Christie

Score 01/20
1.Le rouge et le noir, Stendhal Critique à faire

2.Le tour du monde en 80 jours, Jules vernes

3.Les hauts de Hurlevent, Emilie Brönté

4.Les dix petits nègres, Agatha Christie Critique ici

5.Le mystère de la chambre jaune, Gaston Leroux

6.Les liaisons dangereuses, Choderlos de Laclos Critique à faire

7.Notre Dame de Paris, Victor Hugo

8.Les fleurs du mal, Baudelaire Critique à faire

9.Les malheurs de Sophie, la comptesse de Ségur Critique à faire

10.Les quatre filles du docteur March, Louisa May Alcott
11.Les trois mousquetaires, Dumas
12.Si c'est un homme, Primo Levi
13.Au bonheur des dames, Zola
14.Le liseur, Bernard Schlink
15.Le vieil homme et la mer, Hemingway Critique à faire
16.Le journal d'Anne Frank, Anne Frank Critique à faire
17.Dracula, Bram Stoker Critique à faire
18.Le chien des Baskerville, Arthur Conan Doyle Critique à faire
19.Les fourberies de Scapin, Molière
20.Germinal, Zola


Score : 02/20

1.Roméo et Juliette, Shakespeare  Critique ici
2.Les fourberies de Scapin, Molière
3.Le jeu de l'amour et du hasard, Marivaux
4.Le Cid, Corneille
5.Antigone, Jean Anouilh
6.La cantatrice chauve, Ionesco
7.Cyrano de Bergerac, Edmond Rostand
8.Le mariage de Figaro, Beaumarchais Critique à faire
9.Le sorcières de Salem, Arthur Miller
10.Huis clos, Jean Paul Sartre
11.Nos amis les humains, Bernard Werber
12.Une femme sans importance, Oscar Wilde
13.Les combustibles, Amélie Nothomb
14.Les monologues du vagin, Eve Ensler
15.On ne badine pas avec l'amour, Alfred de Musset Critique à faire
16.Rhinocéros, Ionesco Critique ici
17.Fin de partie, Samuel Beckett
18.Musée haut, musée bas, Jean Michel Ribes
19.La machine infernale, Jean Cocteau
20.L'illusion comique, Corneille


Mise à jour le : 20/07/12

samedi 10 décembre 2011

Les Hauts Conteurs, t4


 Titre : Les Hauts Conteurs, t4
Auteur : O. Peru et P. McSpare
Editions : Scrinéo Jeunesse
Parution : 2011

Ma note : ❤❤❤❤
Avant même de commencer la lecture des Haut Conteurs tome 4, on peut remarquer que la couverture est beaucoup plus mystérieuse et grave que les trois précédentes. C'est la première fois que le visage de Roland ne nous est pas montré, et c'est également la première fois que l'illustration est couverte de tâches de sang. La présence de personnages étranges qu'on assimile facilement aux "Treize damnés" nous intrigue beaucoup. Je trouve que l'ensemble annonce bien la couleur du roman qui va nous emporter sans tarder. 

C'est avec plaisir que je retrouvais cet univers fantastique, la fin du tome précédent nous laissant sur notre fin avec la capture mystérieuse de Roland par une vieille sorcière tatouée "13". J'ai été extrêmement agréablement surprise par ce nouveau tome qui, je trouve, est passé au niveau supérieur. On rentre dans l'histoire en un clin d'oeil, pas de blabla inutile, ou d'explication longue des événements antérieurs, et j'ai beaucoup aimé. L'intrigue est très efficace, on a l'impression d'un style d'écriture moins lourd, moins "jeunesse" et donc tout de suite plus solide

Nous retrouvons Roland à travers ses pensées intérieures, il est seul pour la première fois et il a bien grandi, bien évolué, ca se sent bien. Cette évolution fait plaisir à lire. On comprend que ce tome va être plus poussé, plus palpitant, plus intéressant encore. 
Il est donc prisonnier d'un cachot, et il n'a plus aucun souvenir de sa vie, il ne sait plus rien, fait des efforts pour retenir son propre prénom, et a même oublié son surnom, Roland Coeur de Lion. Tout ce qu'il sait c'est qu'il est gardé par d'horribles sorcières, et qu'un autre "Conteur" est prisonnier dans un couloir proche. A partir de là, on le suivra dans ses péripéties, ses tentatives d'évasion, ses rencontres plus ou moins fructueuses.
En parallèle, on apprend que Mathilde a disparu également, que les Haut Conteurs sont à leur recherche. On en apprend d'avantage sur Elena, c'est intéressant, elle commence à trouver sa place petit à petit parmi les personnages, mais reste quand même encore un peu trop en retrait à mon goût. Par contre, c'est un plaisir de retrouver Corwyn et Salim, absents du tome 3 ! On retrouve leurs personnalités, leurs spécificités qui font que ce sont des personnages indispensables.

Les dialogues sont beaucoup plus naturels, mieux écrits, donc plus agréables à lire. Cela donne plus de poids au récit, plus de vraisemblance. L'alternance des chapitres sur les différentes histoires qui ont toutes le même but (se retrouver), est une forme bien choisie, cet élan d'aventure nous happe. J'ai vraiment était très surprise, positivement, par le début, et les trois quarts du livre en fait : des rebondissements très intéressants, inattendus et bien travaillés. Vient ensuite une impression de "trop". Trop de descriptions de combats, trop de détails peu intéressants, des effets de déjà lu, une longueur de trop, ce qui est dommage, mais ne nous empêche pas d'arriver jusqu'aux dernières lignes, enchanté.
Un autre point que j'aurais aimé plus réussi : la description du décor. Les mots sont là, mais pas l'esprit, pas assez je trouve. Je lis, mais n'arrive pas assez à m'imaginer les choses. Trop d'efforts à faire pour visualiser les scènes. C'est dommage, mais quand je vois l'évolution de la série, je ne peux qu'attendre avec impatience la suite !

Encore un tome où le bien et le mal se confrontent avec grandes étincelles. Après les vampires et la bête maudite, nos héros s'attaquent à des spectres, des morts vivants, encore plus redoutables que les autres puisqu'ils sont déjà morts ! On en apprend aussi d'avantage sur Le Livre des Peurs, on comprend de nouveaux éléments importants. Mais la quête semble infinie !

Merci à Babelio et à la maison d'éditions Scrinéo Jeunesse pour ce partenariat. 

vendredi 9 décembre 2011

Gâteau au potiron


Ingrédients :


- 220g farine
- 200 g sucre en poudre
- 320 g potiron (ou potimarron)
- 4 oeufs
- 4 cs de crème épaisse
- 70 g beurre
- 2 cc de levure
- 1 pincée de sel
 Recette :

 1. Couper le potiron en gros morceaux.
Faites les cuire à la vapeur pendant 20-30 minutes.

2. Préchauffer votre four à 180°C
                                                            Battre les oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

                                                      3. Faire fondre le beurre puis y ajouter la crème et le sel.
                                                        4. Une fois le potiron cuit, le réduire en purée et y ajouter le mélange beurre/crème. Puis y ajouter les oeufs battus et enfin la farine et la levure..


5. Verser la préparation dans un moule à cake.

6. Enfourner pour 40 minutes.





C'était vraiment super bon. J'ai eu un peu peur de le faire trop cuire, du coup il n'était peut-être pas assez cuit, mais délicieux quand même. La prochaine fois j'essayerais vraiment d'attendre "que le couteau ressorte propre" pour voir :)







Un régal pour les papilles mais aussi pour les yeux. C'est assez original je trouve. 

Tarte au potiron et aux noix


Inspirée par la recette trouvée ici.
Ingrédients :


- 1 pâte brisée
- 600 g de potiron (ou potimarron, ou citrouille)
- 1 verre de lait
- 1 ou 2 oeufs
- 1 croissant de vache qui rit (facultatif)
- 5 ou 6 noix
- gruyère
 Recette :

 1. Couper le potiron en gros morceaux.
Faites les cuire à la vapeur pendant 20-30 minutes.

2. Préchauffer votre four à 200°C
                                                            Étaler la pâte (achetée) dans un plat à tarte ( ou faire la pâte vous même hein ! ) et  la piquer partout avec le bout d'une fourchette.

                                                      3. Dans un bol, verser le lait, ajouter y l'oeuf (ou les deux, si vous voulez plus de consistance) et assaisonner à votre sauce (sel, poivre, persil...)

                                                        4. Une fois le potiron cuit, le réduire en purée et y ajouter la vache qui rit. Étaler le tout sur la  pâte. Parsemer de morceaux de noix.


5. Verser la préparation lait/oeuf. (Essayez de mélanger un peu mieux, ou pas).
Parsemer le plat de gruyère.

6. Enfourner pour 30 minutes.


Un régal sans nom.

mardi 15 novembre 2011

Top Ten Tuesday n°4






Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français le blog d'Iani.

__|______________________________|__
¯¯|¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯|¯¯


Les 10 personnages avec qui vous vous verriez bien faire votre vie (ou passer la nuit).




Pas le temps de faire un top ten, donc je ne mets que 5 personnages !


1. Rogue 
Harry Potter

2. Aragorn
Le Seigneur des Anneaux

3. Gary
Les yeux jaunes des crocodiles

4. Edwin Til' Illan
La Quête d'Ewilan


5. Eric
Quatre filles et un jean






samedi 12 novembre 2011

Italia !



Cadeaux ramenés par des amis qui sont allés en Italie récemment. 
4 paquets de pâtes originales
1 bocal de sauce tomate
1 bouteille de vin rouge italien 

Génial !
En plus je suis une très grande fan de pâtes alors je suis comblée.
Je me suis dépêchée de tester les plus étranges des quatre sortes de pâtes : celles à l'encre de seiche. Je connaissais de nom mais je n'avais encore jamais eu la chance d'y goûter. Voilà chose belle et bien faite. Le résultat est impressionnant visuellement. Impression que ça "grouille" dans l'assiette.
Le goût n'est pas énormément différent des pâtes normales, mais quand même, j'ai trouvé qu'il y a un petit quelque chose qui nous rappelle la mer ! Je ne sais pas si c'est psychologique ou pas !


L'ange gardien


Titre L'ange gardien
Auteur : Marie-Claire George
Editions : Chloé des Lys
Parution : 2010



Ma note : ❤❤❤❤



L'ange gardien regroupe 25 nouvelles toutes plus différentes les unes que les autres. Certaines sont très courtes, d'autres plutôt longues. Certaines sont belles et joyeuses, d'autres sont incroyablement tristes. C'est un assemblage d'émotions fortes, de douceur, d'infinie beauté.

L'écriture est simple, belle, sans superflue. Elle ne manque de rien, elle se suffit à elle même et nous embarque dans un autre monde. Elle nous faire sourir, soupirer de bonheur, ou monter les larmes aux yeux. Aucune nouvelle ne se ressemble, j'ai eu quand même quelques préférences mais peu de mauvaises surprises. D'ordinaire, je n'apprécie pas (ou plutôt je ne sais pas apprécier) les nouvelles, ces quelques pages d'histoires inachevées qui ne mènent à rien. Mais là, quel agréable moment ! Je ne pouvais plus m'arrêter. Je l'ai englouti d'une lampée, profitant d'une bonne matinée de week-end prolongé. Les personnages, même si nous ne vivons que quelques minutes à leur côté, nous touchent profondément. Ils sont humains, ils sont vrais, palpables, simples. Je pense particulièrement à Emilie Beaupré, la petite vieille si discrète et remplie d'expériences hors du commun, le mystérieux américain qui réveille Esmeralda dans la nuit avec son coup de téléphone, Sandra, qui ne vient pas fêter l'anniversaire de son amoureux, le gros chêne dont l'histoire finit bien, et bien d'autres encore.

J'ai beaucoup beaucoup aimer toutes les personnifications. Ces choses devenues vivantes et pensantes ! J'ai adoré suivre les pensées d'un vieux chêne, d'un chat qui cherche à échapper à une bande de gamins pour dormir tranquile, d'un stylo, d'une aiguille et d'un sécateur qui se chamaillent pour savoir lequel est le favori de leur maitresse. Le ton est léger, pétillant.

Nous pouvons sentir la diversité des sources d'inspiration de l'écrivaine. Certaines nouvelles semblent ordinaires, d'autres sont bibliques ou historiques. Il y en a vraiment pour tous les goûts. C'est assez étrange comme recueil, en tous cas pour une inhabituée comme moi, il n'y a aucun fil directeur, si ce n'est la douceur des mots. Je ne me suis pas ennuyée, mais je n'ai pas saisi tout le sens profond de quelques nouvelles telles que "Une femme qui me regarde" avec cet homme qui fuit sa famille pendant trente ans pour chercher à vivre à travers le regard de femmes en peinture, à travers le monde. Trop étrange. Ou encore dans "L'or de Xoliswa", que j'ai trouvé bien trop courte et peu intéressante à mon goût par rapport au reste.

Mais qu'est ce que j'ai aimé "L'ange gardien", "Le sourire d'Emilie", "Aniadoué, la Fille de la Lune", "Graffiti", "Richard, entre ombre et lumière", "Comme s'il était trop tard", "Matin félin", "Il est tard et je m'en vais", "Au jardin", "La piscine", "Comme une petite fleur qui vibre", "Lettre à mon ange"... Ce qui en fait un bon petit paquet ! Un bon paquet de plaisir, une bourrasque de vie. Des situations drôles ou tragiques, qui sonnent vraies et sont loin de nous laisser indifférents. A lire à tout prix.

Une expérience forte qui adoucit mes idées sur la nouvelle et me donne envie d'en lire plus souvent.
Merci aux éditions, à l'auteur et au forum !

Lu dans le cadre d'un partenariat sur A&M

vendredi 11 novembre 2011

En passant par Israël



Titre : En passant par Israël
Auteur : Mireille Pierson
Editions : Chloé des Lys
Parution : 2010



Ma note : ❤❤❤❤❤


Tout d'abord, un grand merci au forum et aux éditions Chloé des Lys qui ont accepté de jouer le jeu et qui, j'espère, continueront sur cette lancée. C'est toujours un réel plaisir de lire un livre pour en sortir quelque chose qui sera lu et pris au sérieux.

Dans En Passant par Israël, nous suivons la vie d'une jeune fille à partir de sa naissance en Suisse. Troisième enfant d'une famille qui n'en a pas forcément les moyens, elle se sent, dès le départ, repoussée par son père. Un père peu présent dans leur vie, qui a des problèmes avec l'alcool, les jeux d'argent et les femmes et qui, malgré ses tentatives de rétablissement, se donnera la mort un jour de Noël. Cet homme a profondément marqué Laura, notre personnage principal. Frustrée de ne pas avoir eu le temps de lui dire tout ce qu'elle avait à dire, et d'apprendre à mieux le connaitre, Laura renferme un mal au fond d'elle qui la rattrapera tout au long de sa vie, ou presque. Elle est mal dans sa peau et cherche inlassablement l'accès au bonheur. Elle tombe amoureuse de garçons qui ne prennent pas soin d'elle, qui la blessent terriblement et la manipulent. La seule solution qu'elle trouve à ses problèmes est la fuite : elle voyage beaucoup et son premier voyage est pour Israël. Mais c'est loin d'être le seul et le plus important du livre, et en ce sens, je ne comprends pas forcément pourquoi ce titre a été choisi.

J'ai trouvé le thème intéressant, l'histoire touchante mais quelque chose n'allait pas. L'écriture manque de pep's. Elle n'est pas assez naturelle. Les dialogues sont figés, irréalistes, lourds et ceci gène beaucoup la lecture de l'ouvrage. A part Laura, nous n'avons pas le temps de nous attacher aux autres personnages. Leurs réactions sont trop artificielles. Il y a malgré tout quelques points forts dans ce roman. Le premier est le voyage. Nous découvrons avec plaisir les richesses de divers pays tels qu'Israël, la côte Ouest des Etats Unis, Mexico, nous nous rendons également à Paris, tout est décrit avec un oeil touristique. C'est agréable. Le second point positif est la touche de psychologie, de philosophie sur la vie et la recherche de soi et du bonheur. Elle est amenée par différents moyens : psychologue, amies, famille. Tous sont la pour faire comprendre à Laura qu'il faut qu'elle commence par apprendre à se connaitre elle-même, à pardonner son père pour redémarrer sur de nouvelles bases, de nouveaux projets qu'elle désire réellement. Le bonheur n'a pas de prix, il est simplement question de volonté. "Soyons toujours sourd quand quelqu'un nous dit que l'on ne peut pas réaliser notre rêve".

Ce roman m'a fait penser évidemment à celui de Diane Peylin, A l'endroit où elles naissent, dans le sens où les thèmes se touchent : quête du bonheur et voyage pour se trouver soi-même. Mais rien à voir par rapport aux rapports entre les personnages, aux émotions et la description des diverses cultures. Diane Peylin a créé un univers réaliste et humain, alors que celui de Mireille Pierson est plus philosophique, éducatif.

Dernière remarque capricieuse : je n'ai pas du tout accrochée avec la première de couverture. Mais ce détail ne m'a pas arrêté pour autant dans ma demande de participation à la tournée du livre.

En bref, thèmes fascinants, voire perturbants mais incroyablement intéressants à découvrir. Une histoire relativement bien tournée mais une écriture peut être pas encore assez travaillée pour se faire oublier, pour atteindre la fluidité qui permet de plonger au coeur de l'aventure et d'oublier que nous sommes en train de lire quelque chose de travaillé. Mais nouvelle auteur à suivre, bien évidemment !
Merci.

Lu dans le cadre d'un partenariat sur A&M

mardi 8 novembre 2011

Top Ten Tuesday n°3








Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français le blog d'Iani.

__|______________________________|__
¯¯|¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯|¯¯


Les 10 livres que vous garderiez à tout prix dans votre bibliothèque s'il ne devait rester qu'eux.


Pas facile !! Surtout de les classer, donc j'en mets 10, mais je les classe plutôt par genre (adulte/jeunesse), plutôt que par coup de coeur.


Je me suis bien sure restreinte aux livres qui sont réellement dans ma bibliothèque (exception faite pour La quête d'Ewilan, je n'ai que le tome 3 mais, je les aurais un jour, je les aurais !!)


Bon et puis pas trop le temps de trop blablater, je pense que les couvertures parlent d'elles même !


1. 

2.

3.

4.

5.

6.

7.

8.

 9.

10.


__|______________________________|__
¯¯|¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯|¯¯


La semaine prochaine ...


Les 10 personnages avec qui vous vous verriez bien faire votre vie (ou passer la nuit!).

dimanche 6 novembre 2011

Apocalipstick


Titre Apocalipstick
Auteur : Charlotte Marin
Editions : XO
Parution : 2010
Ma note : ❤❤❤❤❤


Quatrième de couverture :
Qui est cette blonde entortillée dans un drap qui s’apprête à s’enfuir par la fenêtre ?


Nom : Charlotte Malère.
Âge : Trente ans, tendance trentenaire à vif.
Profession : Critique de cinéma.
Signe particulier : Lui arrive toujours l’impensable.


Charlotte se réveille seule et menottée au lit de son amant, le célèbre réalisateur Richard Bouvier. Pour éviter de prendre le petit déjeuner avec l’épouse en titre, elle se détache, saute dans la rue et s’engouffre nue dans la voiture d’un inconnu. Elle lui pique sa veste et détale… sans se douter que, cinq heures plus tard, ils se retrouveront face à face, à chanter en chœur dans une kermesse d’école. Les premières notes d’une nouvelle histoire d’amour ?


Ce n'est pas souvent que je lis ce genre de livre mais qu'est ce que ça fait du bien !! C'est la lecture idéale pour un dimanche déprimant. Vous le prenez en main, même sans aucune motivation, enfoui dans votre lit alors qu'il pleut averse dehors, vous le commencez et vous ne l'arrêtez plus tellement il est léger mais incroyablement transportant. Un humour terrible ! Il ne vous procure peut être pas des fous rires, mais bien plus que de simples sourires en tout cas. Vous vous sentez bien, vous vous sentez mieux ! C'est comme si vous regardiez un bon film de comédie, le remède idéal quoi.

Nous embarquons aux côtés de la vie rocambolesque de Charlotte et nous suivons ses joies, tracas, et situations comiques à souhait. On s'identifie à elle et elle arrive à nous toucher profondément. Amitié, amour, trahison, pardon, regrets... tout y est.

Une très bonne partie de plaisir.
Coup de coeur particulier, pas forcément pour le contenu mais pour les émotions apportées.





samedi 5 novembre 2011

Dix Petits Nègres


Titre Dix Petits Nègres

Auteur : Agatha Christie
Editions : Librairies des Champs Elisée
Parution : 1993

Ma note : ❤❤❤❤

Quatrième de couverture


En a-t-on parlé de l’Île du Nègre! Elle avait, selon certains, été achetée par une star de Hollywood.Des journaux avaient insinué que l’Amirauté britannique s’y livrait à des expériences ultra secrètes. Bref, quand ils reçurent –sans savoir de qui– cette invitation à passer des vacances à l’Île du Nègre, tous les dix accoururent.



Voilà qui est fait ! Une copine m'a prête ce livre hier et je l'ai dévoré aujourd'hui. C'est mon deuxième Agatha Christie (sachant que le premier était un recueil de nouvelles) et il m'a beaucoup plu. Par contre, peut-être un poil de déception par rapport à tout ce qu'on m'en avait dit ! Je m'attendais à angoisser devant mon livre, tourner les pages en guettant le moindre bruit ! (Bon, peut être que si je ne l'avais pas lu en pleine journée, çà aurait été différent -_-). Mais je n'ai ressenti qu'une grande curiosité face à l'intrigue. Je ne comprenais pas comment une fin plausible était possible ! Donc, tout a été parfaitement bien ficelé. Mais je ne comprenais pas pourquoi les personnages ne faisaient pas plus attention que cela à la comptine ! Malgré leur personnalité bien tracée, leurs petites caractéristiques croustillantes, je ne les ai pas trouvé assez fins dans l'histoire ! 

Ce qui m'a plu, c'est de ne (presque) jamais savoir ce qui était vrai et ce qui ne l'était pas. Les personnages, comme dans tous livres réussis, étaient remplis de réalisme, presque attachants. L'intrigue était un véritable casse tête ! Je trouve la chute un peu 'facile' par rapport à la complexité de la mise en scène. Mais, je le répète, si je n'avais pas eu tant d'avis extraordinaire sur l'histoire, j'aurais peut être été plus admirative.

Agatha Christie a un talent pour nous faire rentrer dans l'histoire. Elle nous présente tous les personnages les uns à la suite des autres, mais nous ne sommes pas perdus pour autant. Elle glisse dès les premières pages un petit quelque chose qui nous titille, un je-ne-sais-quoi qui cloche et qui nous embarque dans l'aventure !

C'est décidé, je renouvellerai plus souvent mes rencontres avec les personnages de cette grande auteur ! Surtout que les volumes sont relativement minces, et la lecture rapide et intense.

mercredi 2 novembre 2011

Tarte à la tomate

Mon frigo est presque vide. Pas envie d'aller faire les courses. Par chance, il me reste une pâte brisée et deux tomates ! Que faire d'autre à par une délicieuse tarte ?
Ingrédients :


- 1 pâte brisée
- 2 tomates (si vous en avez 3, ce serait encore mieux)
- 1 verre de lait
- 1 oeuf
- 2 cuillères a café de fromage blanc (facultatif)
- gruyère
 Recette :

1. Préchauffer votre four à 220°C
                                                            Étaler la pâte (achetée) dans un plat à tarte ( ou faire la pâte vous même hein ! )

    2. Couper les tomates en rondelles.

                                                   3. Dans un bol, verser le lait, ajouter y l'oeuf et le fromage blanc et assaisonner à votre sauce (sel, poivre, persil...)

                                                        4. Etaler les tranches de tomates sur votre pâte (sur laquelle vous avez préalablement verser un peu de semoule ou de chapelure pour éviter que le jus des tomate n'humidifie trop la pâte à la cuisson) et verser le contenu du bol sur les tomates. Parsemer le plat de gruyère.

5. Enfourner pour 30 minutes.

Désolée pour la qualité d'images... Plus de batterie sur l'appareil photo numérique et pas le chargeur !

Quand le travail bouffe le temps...

Pourquoi n'ai-je donc pas le temps de lire ?

Parce que ce petit tas de bouquins sympathique me titille l'oeil à chaque fois que je rentre dans ma chambre.

Et ma conscience m'interdit d'aller piocher un autre livre dans ma bibliothèque !

Alala, dure dure la vie !

Enfin bon, si vous avez un problème d'ergonomie avec votre site web, n'hésitez pas ^_^.

J'ai hâte de reprendre un rythme de lecture (plaisir) à peu près normal.

Dur le boulot.

mardi 1 novembre 2011

Top Ten Tuesday n°2


Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français le blog d'Iani.



__|______________________________|__
¯¯|¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯|¯¯


Cette semaine, le thème est : 

Les 10 auteurs qui prennent le plus de place sur votre bibliothèque.

Je ne suis pas très fière de mon Top Ten parce que je n'achète vraiment pas tous les livres que j'aimerais, en fait, je n'en n'achète quasiment pas du tout pour l'instant. J'attends d'avoir des entrées d'argent pour dévaliser les librairies !! Donc la plupart de ceux là datent un peu quand même.

1. Virginia C. Andrews avec 17 livres.
Je n'en n'ai lu que 4 : la saga Fleurs Captives ♥♥♥

2. René Barjavel avec 12 livres.
Mon chouchou français.

3. Marc Lévy avec 9 livres.
J'étais une grande amatrice jusqu'à ce que cela devienne vraiment trop, à partir de Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites. Mais quel bonheur c'était avec Et si c'était vrai ?, La prochaine fois, Où es-tu ? ... 

4. Frédéric Beigbeder avec 6 livres.
Et un seul coup de coeur pour Windows on the World que j'ai en deux éditions différentes.

5. Guy de Maupassant avec 6 livres.
J'ai beaucoup aimé cet auteur longuement étudié à l'école.

6. Honoré de Balzac avec 5 livres.
Ce sont des livres hérités de la bibliothèques de mes parents xD

7. Katherine Pancole avec 4 livres.
Un coup de coeur pour sa trilogie célèbre.

8. Pascale Roze avec 3 livres.
Mais j'en ai lu plus, coup de coeur pour cet auteure que j'ai rencontrée lors d'un club de lecture organisé par mon CDi en terminale. Elle était passionnante.

9. Michael Connelly avec 3 livres.
Enorme coup de coeur pour Le poète , livre qui m'a fait aimer le polar. Que j'ai lu et relu sans hésiter.

10. Paul Auster avec 3 livres
Auteur que j'aime bien suivre, et dont les ouvrages passent très bien ou pas du tout.

__|______________________________|__
¯¯|¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯|¯¯

Le thème de la semaine prochaine est :

Les 10 livres que vous garderiez à tout prix dans votre bibliothèque s'il ne devait rester qu'eux.